Pour ceux qui se sont interrogés au sujet des clémentines et mandarines de François DUQUESNES et Cécile POULAIN, nous souhaitons préciser ce que nous avons écrit dans la « Feuille de chou » de décembre.
Ils n’utilisent aucun pesticide, au départ pour protéger les abeilles. Ensuite, il peut y avoir une intervention ciblée sur l’arbre infesté ou malade hors période de production de fruits, avec un produit à base de safran.
De plus, il n’y a pas de désherbage lorsque les fruits sont là. Sinon, lors de la présence des moucherons, ils utilisent « la patience ». Les insectes finissent par partir. Et « la vigilance » lors de la cueillette.